Liposuccion laser : Est-ce que ça marche ?

Liposuccion-Tunisie
Guide complet de la liposuccion en Tunisie : méthodes de lipoaspiration, récupération et risques
16 juillet 2019
Show all

Liposuccion laser : Est-ce que ça marche ?

Similaire à la liposuccion traditionnelle, la liposuccion au laser est pratiquée sous anesthésie locale. La lipodystrophie laser consiste à faire passer un câble à fibres optiques très mince sous la peau, portant un faisceau laser qui chauffe les tissus à 900 degrés, faisant ainsi fondre la graisse.

La liposuccion laser est-elle efficace ?

Lors de la première étude et de l’introduction du traitement de liposuccion au laser au début des années 1990, celui-ci n’a pas reçu l’approbation du ministère de la santé publique car aucun avantage réel n’a été démontré. Cependant, au début des années 2000, de nouveaux lasers ont été lancés et ont été approuvés par la suite approuvés.

Diverses études indiquent que le laser est efficace et qu’il procure des avantages en termes de réduction des graisses et de raffermissement de la peau. Cependant, comme le met en garde certains chirurgiens plasticiens  » il n’y a jamais eu une bonne étude prouvant que le laser resserre la peau plus que toute autre méthode de liposuccion.

Un examen plus approfondi de la littérature scientifique actuelle semble prouver que c’est vrai. Le consensus général étant qu’il n’y a aucun avantage clinique à la liposuccion laser par rapport aux procédures traditionnelles de liposuccion.

Plusieurs cliniciens ont été réticents à accepter la lipolyse au laser, citant des temps d’intervention plus longs, un risque accru d’effets indésirables et un manque de preuves à l’appui de la supériorité par rapport à la liposuccion traditionnelle.

 

Effets secondaires et complications de la liposuccion laser

La liposuccion au laser peut sembler une bonne option en surface. Cependant, de nombreux chirurgiens plasticiens avertissent que cela a souvent de graves conséquences.

Là où la lipo traditionnelle utilise un aspirateur attaché à une canule pour enlever la graisse, la lipo laser fait fondre la graisse à haute température. Parce que les différents tissus absorbent la chaleur différemment, il en résulte une texture inégale de la graisse sous-cutanée et des tissus conjonctifs.

Toutefois, ce n’est qu’une partie du problème : Ce n’est pas seulement la texture inégale de la surface. Si c’était juste la graisse qui restait grumeleuse, elle pourrait être facilement réparée, mais elle ne l’est pas.

Imaginez-vous en train de jeter un mélange de graisse, de muscles, de tendons et de tissu conjonctif dans une poêle à frire ! Chaque tissu réagira différemment à la température élevée. Certains plus rapides que d’autres vont se dénaturer. Un contact plus long entraînera une brûlure profonde des tissus ou une carbonisation.

Si l’idée de graisse carbonisée ne semble pas très attrayante, l’idée de brûlures au troisième degré est encore plus horrifiante. Lorsque des brûlures cutanées surviennent à la suite d’une liposuccion au laser, elles sont du troisième degré et laissent toujours des cicatrices.

Le risque d’infection par liposuccion au laser est également plus élevé, alors qu’avec la liposuccion traditionnelle, les infections et les effets secondaires sont rares.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

12 + 8 =